[E-commerce] 5 axes fondamentaux de travail pour 2013

Polynet > E-business > E-commerce > [E-commerce] 5 axes fondamentaux de travail pour 2013

[E-commerce] 5 axes fondamentaux de travail en 2013

Bien que le mois de mars soit déjà considérablement entamé, il n’est pas encore trop tard pour prendre vos bonnes résolutions de l’année. D’autant plus si elles concernent le marché du e-commerce. En faisant ma veille journalière ce matin, je suis effectivement tombé sur un excellent article paru sur le site Internet du célèbre journal américain Forbes dans lequel Jeff Oxford et Brent Gleeson, ses deux auteurs, présentent 5 axes fondamentaux de travail pour les e-commerçants en 2013. Cet article, je l’ai trouvé très intéressant, donc, plutôt que de simplement le partager avec vous sur les réseaux sociaux, j’ai préféré vous le traduire en y apportant ma petite touche personnelle.

Sous forme de checklist, il traite différentes facettes du web marketing qui, si elles sont correctement exploitées, devraient permettre à n’importe quel e-commerçant d’accroître les performances de sa boutique en ligne. Sans transition, voyons quelles sont ces fameuses facettes.

1] Les Rich Snippets

Souvenez-vous, je vous parlais déjà des Rich Snippets le mois dernier dans cet article que je leur avais consacré et lorsque je vous expliquais qu’il était devenu crucial pour un site d’être visible dans les pages de résultats de Google (SERPs) en plus d’y être bien positionné. Pour celles et ceux qui prendraient le train en marche, sachez que les Rich Snippets sont des microdonnées d’un site que Google prend depuis quelques temps en compte afin d’enrichir les résultats présents dans son indexe. Ils peuvent prendre la forme de visuels, de systèmes de notation ou encore de caractéristiques relatifs à un produit. Si Forbes et moi-même leur accordons tant d’importance, c’est tout simplement car ils peuvent réellement faire la différence. Sans compter qu’il ne faut généralement que très peu de temps pour les mettre en place. Alors, pourquoi s’en priver ?

Google Rich Snippets

2] Google Authorship

L’Authorship est la parfaite illustration du lien étroit qui subsiste et qui prend chaque jour un peu plus d’ampleur entre les réseaux sociaux et le référencement. Là encore, j’ai eu l’occasion de revenir dessus à de nombreuses reprises. Je vous invite dès lors à découvrir cette infographie pour tout connaître de cette fonctionnalité reposant sur l’utilisation de Google Plus et de ses avantages. Avantages qui en passant sont similaires à ceux procurés par les Rich Snippets en termes de visibilité. Si pour ma part je ne m’étais pas risqué à l’évoquer dans le cadre du e-commerce, c’est simplement puisque comme de nombreux autres spécialistes, je n’ai pu l’expérimenter que pour un blog, en l’occurrence le mien. Mais compte tenu du fait que Google a fait savoir que son programme était également ouvert aux entreprises et aux marques via l’intégration d’une balise spécifique, nous sommes en droit de nous demander si elle ne présente pas non plus un intérêt certain pour les sites marchands. Affaire à suivre.

3] Le Responsive Design

Bon, je dois bien avouer que mes connaissances en web design sont limitées, l’ergonomie étant davantage ma tasse de thé. Pour autant, je sais comme vous tous que lorsque je navigue sur Internet depuis mon smartphone ou ma tablette, j’apprécie qu’un site s’adapte à leurs normes, notamment en matière d’affichage. Autrement dit, que je puisse avoir le même confort de navigation à la fois sur PC et mobile. Pour cela, le Responsive Design est l’une des deux solutions sur lesquelles doivent se pencher aujourd’hui plus que jamais les e-commerçants, sans quoi ils risquent de voir une partie plus ou moins conséquente de leurs visiteurs fuir vers la concurrence qui rappelons-le est à portée de clics sur la Toile.

4] Le contenu

Comment parler de web marketing sans aborder la problématique du contenu ? Et oui, les textes, les vidéos, les images et les diverses autres sources de contenu qui seront au cœur du débat lors des prochaines Journées du Contenu Web jouent un rôle prépondérant à la fois pour le référencement et l’expérience utilisateur. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si Google en a fait l’une de ses priorités (cf. Google Panda). Néanmoins, attention à ne pas se focaliser uniquement sur la dimension référencement. Tout annonceur doit dans cette optique veiller à bien rédiger pour le web et à diffuser du contenu qualitatif dans un double objectif de répondre aux attentes des moteurs de recherche et des éventuels futurs lecteurs qui eux sont en quête d’informations pertinentes. Ici, la valeur ajoutée est le maître-mot.

5] Les performances du site

Simple, rapide, clair et sans obstacles. Voici ce qui caractérise une navigation optimisée. Conditions sine que non de transformation, ces différents paramètres ont qui plus est un impact sur le référencement dans la mesure où le temps de chargement est un des critères sur lesquels s’appuie Google pour déterminer le classement d’un site. Difficile malgré tout de mesurer précisément son degré d’importance. A titre d’information, sachez qu’en 2006, Amazon a annoncé que 100ms de chargement pouvait provoquer un déclin de 1% du taux de conversion. Quoi qu’il en soit, on sait que son amélioration se traduira très certainement par des gains de positions et par la satisfaction des utilisateurs. Vous savez ce maintenant qu’il vous reste à faire…

Source : Forbes

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Bannière Webijob
A propos Benjamin (504 Articles)
Fondateur de Polynet, je suis Trafic Manager - Responsable SEO dans une agence web à Lille spécialisée dans la conception de sites marchands et l'acquisition de trafic. Passionné par le web marketing et le e-commerce, j'aspire depuis 2010 à vous faire partager à la fois le fruit de ma veille et ma réflexion sur certains sujets liés à ces différentes thématiques.

4 Commentaires le [E-commerce] 5 axes fondamentaux de travail pour 2013

  1. Effectivement Rich Snippet ou micro format est la clé pour faire ressortir et mettre en valeur son contenu dans les serps.
    Le design et l’application responsive va s’imposer à termes à la vue de l’explosion du marché tablette/smartphone!

  2. D’accord avec toi ! Pour le contenu c’est absolument nécessaire, que ce soit pour un aspect “référencement” pur mais également pour se démarquer de la concurrence (pages conseils, …).
    Pour le responsive design, c’est effectivement un plus appréciable pour l’internaute, mais pour de petits e-commerçants cela me semble être un investissement vraiment important (et malheureusement, quand on voit les impératifs de trafic au regard du taux de conversion, ça ne sera pas forcément la priorité).

  3. Pour ce qui est du responsive design, je suis assez d’accord avec ce que vous dites vu que même nos habitudes en matière d’utilisation Internet changent : de plus en plus de personnes consultent des sites sur leur téléphone portable et/ou les tablettes. Par contre, le responsive design, malgré ses avantages apparents et incontestables, présente un revers de la médaille, par-là j’entends surtout la quasi uniformité des sites. Cette uniformité fait qu’il est de plus en plus difficile de sortir du lot, de se différencier. On pourrait répondre par le fait que c’est au contenu de se charger du reste. D’ailleurs, je pense que c’est ce qu’a voulu communiquer Microsoft par son choix en matière de design Metro. Le flat design et les bons choix typographiques qui mettent l’accent sur le contenu, qui devrait être la priorité. Nous sommes en train de nous rapprocher de plus en plus de la presse écrite, pour ce qui est des choix visuels !

  4. Totalement d’accord avec ces 5 points relevés. Pour moi la performance du site est d’ailleurs le critère le plus important. A titre personnel, si j’arrive sur un site qui n’est pas du tout simple d’utilisation et qu’il est lent à charger, je zappe direct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*