10 conseils pour animer efficacement une page Facebook

Polynet > Community management > 10 conseils pour animer efficacement une page Facebook

10 conseils pour animer efficacement une page Facebook

Véritable précurseur des réseaux sociaux de nouvelle génération, Facebook n’est plus aujourd’hui un moyen de se distinguer, mais davantage un outil comme il en existe de nombreux autres sur lequel ne pas être présent est presque devenu impensable. Rapidement ouvert aux professionnels, qu’il s’agisse d’entreprises ou de marques, ceux-ci cherchent désormais à l’exploiter le plus efficacement possible, à la fois pour développer leur notoriété, promouvoir leurs produits/services et gérer leur relation client. Une tâche qui avec le temps s’est complexifiée car de cet engouement des professionnels pour Facebook a découlé une restriction importante de la visibilité de leurs publications, les membres n’aimant qu’une seule page se faisant logiquement de plus en plus rares. Sans compter sur les récents changements opérés par le service à ce niveau qui n’ont rien arrangé !

Aujourd’hui plus que jamais, il est donc crucial de respecter certains fondamentaux propres à l’animation d’une page Facebook. Des fondamentaux qui souvent relèvent plus du bon sens que de la technique mais qui méritaient d’être rappelés. Petite check-list pour community manager débutant…

1] Personnaliser graphiquement sa page

Ce conseil va sûrement en faire sourire plus d’un an. Pourtant, il n’est pas rare de tomber sur des pages qui n’ont toujours pas personnalisé ne serait-ce que la photo de profil ou la bannière horizontale de leur page. C’est d’autant plus dommage que cela ne requiert généralement que très peu de temps. A moins bien sûr que vous ne préfériez parier sur l’originalité en exploitant le potentiel du format Timeline, ce que je vous invite bien évidemment à faire.

2] Définir sa ligne éditoriale en amont

Que ce soit en e-commerce, en référencement ou ici en social media management, il est indispensable de bien définir en amont sa ligne éditoriale, autrement dit, le type de publications à poster et le ton à aborder pour communiquer avec sa communauté. Pour cela, il faut garder à l’esprit qu’une présence sur Facebook ne doit rien au hasard, mais résulte de la poursuite d’objectifs concrets. Veillez par conséquent à la définir en premier ressort dans l’intérêt de l’utilisateur. Demandez-vous avant de vous lancer tête bêche à qui vous vous adressez et pourquoi ? Mieux vaut avoir 10 fans intéressés que 100 qui ne prêteront aucune attention à votre activité…

3] Accorder de la valeur à sa communauté

Dans la continuité de ce qui a été expliqué dans le point précédent, il convient de rappeler que l’on ne communique pas sur Facebook comme on le fait sur un site. Sur les réseaux sociaux, l’entreprise ou la marque représentée s’adresse directement à une audience à priori ciblée qui possède qui plus est un pouvoir d’expression conséquent. Autant s’en servir en l’impliquant à travers des questions et des sondages de façon à ce qu’elle se sente concernée. Cela vous sera doublement profitable puisque vous pourrez tirer profit de leurs avis, de leurs remarques et de leurs éventuelles critiques, et ce en toute transparence. C’est ce qu’on appel le Crowd Sourcing.

4] Savoir faire face à la critique

De la critique au bad buzz, il n’y a qu’un pas… Et oui, offrir aux internautes la possibilité de s’exprimer sur votre page n’est pas sans risque. Néanmoins, dans la plupart des cas, les tensions causées par un post négatif susceptible de nuire à votre image peuvent être facilement apaisées, notamment en reconnaissant vos torts s’il y a lieu de le faire, en vous excusant publiquement et en traitant la demande du ou des acteurs concernés en privée. On ne s’attardera pas sur le sujet, préférant vous renvoyer à ce très bon article de Webmarketing & co’m.

5] Eviter l’automatisation

Quoi de plus frustrant pour le fan que nous sommes tous que de suivre l’actualité d’une page sur laquelle ne sont partagés automatiquement que les articles de son propre blog. Et que dire s’il n’y a personne pour canaliser les dérives que nous évoquions ci-dessus… Dès lors, inutile de préciser qu’une page a plus de chances d’attirer et de conserver de nouveaux fans si elle est administrée par une personne physique compétente, idéalement un community manager.

6] Prendre du recul et analyser ses actions

Rien ne vous empêche de prendre du recul vis-à-vis de vos actions pour les analyser et, si le besoin s’en fait sentir, de les optimiser. Il est même vivement conseillé de mener une étude sur une période donnée de la portée de vos publications et du taux d’engagement obtenu en retour, tout en y incluant le contexte. Vous serez ainsi en mesure de déterminer quels types de publications génèrent le plus d’interactions et les meilleurs moments de la journée pour publier.

7] Utiliser des photos et des vidéos

Après avoir analysé vos actions, vous vous rendrez certainement compte que les publications enrichies d’une photo ou d’une vidéo sont plus efficaces. En outre, elles sont non seulement plus vues, mais aussi majoritairement plus partagées et commentées, conformément à ce nous avions expliqué lors de la présentation d’une infographie consacrée au sujet.

8] Organiser régulièrement des concours

Au delà des photos et des vidéos, les concours sont également très intéressants. Ils constituent une action à privilégier dans le cadre d’une politique d’acquisition de fans. Sans compter l’engagement supérieur qu’ils génèrent. Attention toutefois à ne pas transgresser ni les conditions générales d’utilisation de Facebook, ni la loi relative à l’organisation de tels évènements.

9] Être régulier

La régularité joue dans l’animation d’une page Facebook un rôle prépondérant. Elle correspond au rythme de publication idéal à chaque typologie de fans, c’est-à-dire celui qui conviendra à tout le monde. Tout l’art de la régularité repose en ce sens dans votre capacité à publier sans frustrer ceux qui attendent plus de votre part et au contraire, ceux qui attendent moins. L’analyse de vos actions pourra vous aider à le trouver.

10] Patienter

Dernier conseil mais non le moindre, faire preuve de patience est une obligation pour tout community manager en quête de réussite. Il en va de se faculté à persévérer pour atteindre ces objectifs ô combien cruciaux auxquels nous faisions allusion dans le point 1].

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Bannière Webijob
A propos Benjamin (488 Articles)
Fondateur de Polynet, je suis Trafic Manager - Responsable SEO dans une agence web à Lille spécialisée dans la conception de sites marchands et l'acquisition de trafic. Passionné par le web marketing et le e-commerce, j'aspire depuis 2010 à vous faire partager à la fois le fruit de ma veille et ma réflexion sur certains sujets liés à ces différentes thématiques.

4 Commentaires le 10 conseils pour animer efficacement une page Facebook

  1. Bonjour,

    10 conseils bien utiles en effet pour gérer sa page FB comme un pro, mais attention au détail qui tue le fan: la faute (ou les, encore pire!) d’orthographe!! Alors, tournez bien 7 fois vos doigts au-dessus du clavier avant de valider le post!!!

    A+

  2. +1 pour Vincent, les fautes d’orthographe sur les pages officielles des marques, ça fait vraiment tâche.

    Existe t-il encore des marques qui ne mettent pas de photo de profil sur leur page Facebook ? j’en doute.
    Pour le reste, c’est un bon rappel car on a tendance à laisser vivre sa page quand on n’a pas de community manager attitré…

  3. De très bons conseils qu’il n’est jamais inutile de rappeler ! Effectivement, Rome ne s’est pas faite en un jour, et « faire preuve de patience est une obligation pour tout community manager en quête de réussite. »

  4. Le plan pour avoir de l’inspiration pour publier tous les jours : une bonne veille bien menée avec Mention ou Google Alertes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*