Google Pingouin 2.0 arrive, adaptez votre netlinking avant qu’il ne soit trop tard !

Polynet > Référencement > Google Pingouin 2.0 arrive, adaptez votre netlinking avant qu’il ne soit trop tard !

Google PenguinÊtre référenceur en 2013, c'est vivre au rythme des mises à jour de Google. Plus que jamais leader de la recherche sur Internet, celui-ci est effectivement amené à mettre à jour son algorithme régulièrement de façon à proposer aux utilisateurs des résultats toujours plus qualitatifs. Parmi ces mises à jour, Panda et Penguin (Pingouin en français) sont incontestablement celles qui ont provoqué le plus de dégâts. Autrement dit, ce sont celles qui ont impacté le plus de sites, parfois légitimement, parfois de manière contestée. Mais ça, vous le saviez déjà.

En revanche, ce sur quoi il est encore et toujours bon de revenir, ce sont les techniques considérées comme du webspam par Google et qui le poussent à prendre des sanctions pouvant entraîner un déclassement de plus ou moins longue durée. Et oui, le "Big G" a beau montrer les crocs, les pratiques illicites restent monnaie courante. C'est pourquoi, peu de temps après l'annonce de la sortie de la version 2.0 de Pingouin, j'ai décidé de vous présenter quelques bonnes pratiques en matière de netlinking qui devraient vous aider à passer à travers les griffes du méchant manchot.

Qualité, fréquence et variation : le trio gagnant du netlinking post-Pingouin

Netlinking post-Penguin

Adaptez votre netlinking en vue de Pinguin 2.0 !

Dans un premier temps, il va falloir vous doter des bons outils. Nous avons vu qu’il en existe des gratuits pour l’analyse technique des pages. Pour ce qui est des liens, ou des backlinks pour les plus anglophones, rien ne vaut les payants, à commencer par Majestic SEO. Cet outil dont vous ne pourrez très certainement plus vous passer (je parle en reconnaissance de cause) est indispensable pour mener à bien une stratégie de netlinking qualifiée et pérenne. En plus de vous offrir une vue détaillée de vos liens, notamment via un indice reflétant leur qualité baptisé le Trust Flow, il va vous permettre de contrôler la fréquence auxquels vous les créez, ce qui est primordial dans un contexte où la régularité est de mise. Et oui, c’est en avançant progressivement que vous pourrez éviter d’alerter l’œil avisé de Google !

Pour autant, si Majestic SEO est utile en termes d’analyse, il ne va pas non plus faire le travail à votre place. Ce serait bien trop facile. L’idée ici est de l’exploiter à bon escient dans l’optique de checker les domaines sur lesquels vous vous apprêtez à créer des liens ou avec lesquels vous envisagez de développer des partenariats. En plus du traditionnel Page Rank, et d’ici peu de l’AuthorRank, le Trust Flow va venir conforter votre perception de la qualité d’un site. Vous saurez ainsi si obtenir un ou plusieurs liens d’un domaine donné sera bénéfique pour votre SEO. Procéder de la sorte est particulièrement intéressant pour juger de la popularité des communiqués de presse, un type de sites très prisé par les référenceurs placé dans le collimateur de Google depuis le déploiement de Pingouin premier du nom en avril 2012.

Nous avons parlé de qualité et de fréquence, abordons sans transition la problématique des ancres. Pendant longtemps, le travail de netlinking s’est résumé à multiplier les liens placés sur des ancres optimisées. Mais avec Pingouin, la création de liens est entrée dans une nouvelle ère où la diversification est devenue le maître-mot. Avec la version 2.0 de Pingouin, il va sans dire que varier ses ancres ne sera plus une option. Une fois n’est pas coutume, Majestic SEO va considérablement vous faciliter la tâche à ce niveau en allant beaucoup plus loin que les simples rapports fournis par les Webmaster Tools de Google.

Voilà, c’en est terminé de la présentation de ces bonnes pratiques post-Pingouin, en espérant que la V2 prévue pour bientôt ne soit pas trop virulente. Quoi qu’il en soit, nous aurons l’occasion de vous en parler dès que nous en saurons plus à son sujet…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Bannière Webijob
A propos Benjamin (508 Articles)
Fondateur de Polynet, je suis Trafic Manager - Responsable SEO dans une agence web à Lille spécialisée dans la conception de sites marchands et l'acquisition de trafic. Passionné par le web marketing et le e-commerce, j'aspire depuis 2010 à vous faire partager à la fois le fruit de ma veille et ma réflexion sur certains sujets liés à ces différentes thématiques.

4 Commentaires le Google Pingouin 2.0 arrive, adaptez votre netlinking avant qu’il ne soit trop tard !

  1. Eh bien Benjamin, ton article ne pouvait pas mieux tomber… publié seulement quelques heures avant le lancement officiel de Penguin 2.0. Pour le moment il est trop tôt pour juger, mais effectivement ça pourrait faire mal à celles et ceux qui n’auraient pas tiré les leçons des mises à jour d’algo précédentes.

    Pour revenir sur ton article, une question me perturbe depuis longtemps. Majestic affiche deux indicateurs principaux : Trust Flow et Citation Flow. Peux-tu m’expliquer à quoi correspond le second indicateur ? Et l’ACrank ??

    Quoiqu’il en soit, j’ai signé mon 1er abonnement Majestic la semaine dernière et je confirme que c’est un outil indispensable. Couplé à SEOtool for Excel c’est le must !!

    Merci d’avance pour ton retour.

  2. La mise à jour tant redoutée et enfin arrivée. Quelles vont être les retombées et surtout d’ici combien de temps vont-elles se faire ressentir ?

  3. Dès que j’entends parler de Penguin, quelle que soit sa version… je dit “aie” et j’appréhende déjà la mise en œuvre de la nouvelle version vu ce qui m’est arrivé la première fois. Cependant, cette fois, je suis plutôt confiant car je me sens mieux préparé… mais “aie” quand même!

    Merci pour le partage Benjamin!

  4. En effet cette version à plutôt fait mal à de nombreux site et ceux qui avaient optimisés un peu trop leurs liens se retrouvent un peu à faire la gueule, surtout si c’est sur des mots clé premium. il va falloir justement travailler d’arrache pied pour remonter tout cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*