Le marketing sur Facebook profiterait-il davantage aux petits commerces ?

Polynet > E-business > Social commerce > Le marketing sur Facebook profiterait-il davantage aux petits commerces ?

Facebook est chaque jour au cœur des conversations. Parmi les particuliers qui s’en servent pour interagir avec leurs amis, ou au niveau des marques qui en ont fait un levier marketing incontournable, le réseau social de Mark Zuckerberg a su séduire tout le monde. Mais avec plus ou moins de succès… Si la question du respect de la confidentialité est LE sujet le plus régulièrement abordé, celui du marketing n’est pas en reste. Entre le véritable succès remporté par son système d’annonces publicitaires et la remise en question du F-commerce, Facebook entretient actuellement une tendance à la controverse. Et en y regardant de plus près, il se pourrait que les annonceurs qui en tirent vraiment profit ne soient non pas les grosses écuries comme on le pensait jusqu’à aujourd’hui, mais plutôt les petits commerces…

Facebook Social CommerceC’est en tout cas ce que révèle une étude récemment publiée par Payvment. Menée auprès de plus de 100 000 e-commerçants – dont la moitié ont moins de 3 mois d’existence et 72% moins de 500 fans – utilisant plusieurs outils marketing comme Twitter ou Google Adwords pour générer du trafic vers leur boutique en ligne, celle-ci a abouti à une série de chiffres forts intéressants.

A commencer par les 5 milliards de dollars de recettes publicitaires qu’ils ont permis au géant américain d’engendrer l’année dernière. Puis par les 39% de sondés qui ont affirmé que Facebook Ads a constitué pour eux en 2011 le meilleur moyen d’attirer des visiteurs. Pas étonnant, donc, que 70% d’entre eux affirment vouloir avoir de nouveau recours à Facebook Ads dans les mois à venir.

L’engouement des e-commerçants pour cet outil marketing se justifie tout d’abord par son efficacité que 68% ont placée en tête de leur motif de satisfaction. 60% des e-commerçants interrogés ont ensuite expliqué leur intérêt pour Facebook Ads par le fait qu’il est facile de débuter ou de stopper une campagne et qu’il présente d’importantes capacités de ciblage. La simplicité d’utilisation est le quatrième facteur explicatif (55%).

Facebook Ads

Mais Facebook possède d’autres atouts en matière de Social Commerce, et notamment la possibilité de créer un espace de vente directement intégré au réseau. A ce propos, il convient de souligner que sur les 100 000 acteurs concernés, 39% y ont recours comme seul et unique canal de vente. Pour 61% de ceux ayant opté pour le F-commerce, le choix de Facebook comme support résulte du potentiel offert en matière de promotion des produits. Avec 60% des suffrages, c’est le fait que les clients n’aient pas à quitter Facebook pour acheter qui arrive en second. Viennent alors la facilité d’administration (50%), leur bonne connaissance de son fonctionnement (40%) et enfin les possibilités offertes sur le plan de la découverte des produits (33%).

Autre chiffre qui mérite d’être souligné : 39% des F-commerçants utilisent Facebook Ads pour promouvoir leur espace de vente. Nul doute que ceux-ci doivent jouer un rôle plus important dans les 5 milliards de dollars précédemment évoqués…

Les différentes statistiques abordées dans cet article prouvent que les commerces de petite envergure ont plus tendance à profiter du marketing sur Facebook que les autres, que ce soit en termes d’annonce ou de vente en ligne. Si vous souhaitez poursuivre votre lecture, je vous invite à découvrir les 6 dimensions du Social Commerce et à visualiser cette très belle infographie

Source : Fox Business, Payvment

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Bannière Webijob
A propos Benjamin (508 Articles)
Fondateur de Polynet, je suis Trafic Manager - Responsable SEO dans une agence web à Lille spécialisée dans la conception de sites marchands et l'acquisition de trafic. Passionné par le web marketing et le e-commerce, j'aspire depuis 2010 à vous faire partager à la fois le fruit de ma veille et ma réflexion sur certains sujets liés à ces différentes thématiques.

1 Commentaire le Le marketing sur Facebook profiterait-il davantage aux petits commerces ?

  1. Bonjour Benjamin,

    Cette étude est très intéressante et les expériences des e-commerçants aussi. En plus, je pense que l’outil Facebook n’a pas encore usé de tout son potentiel en termes d’ergonomie et de stratégie marketing.

    amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*